Association des Professionnels de Santé Amateurs de Vin
  • Bienvenue

LES VINS (5290)

Recherche

          Recherche avancée


Domaine : Egly Ouriet Cuvée : Blanc de Noirs Les Crayères
Appellation : Champagne Millésime : NM
 


Agréablement relookée en 2004 l’étiquette de la cuvée du blanc de noirs de vieilles vignes d’Egly Ouriet nous apprend qu’il s’agit d’une cuvée parcellaire de pinot noir du lieu dit "Les Crayères" à Ambonnay. Précisons que cette vieille vigne a été plantée en 1946. Cette bouteille de grand cru non millésimé dégustée fin 2004 est restée 50 mois sur lattes en cave au contact de ses lies avant son dégorgement en août 2004, ce qui signifie que la base du vin est la vendange 1999 et qu’elle a été mise en bouteille en juin 2000. La robe est or clair à reflets dorés et la mousse d’une belle finesse. Le nez, élégant, évoque la pâte d’amande avec de fines notes de petits fruits noirs. En bouche la texture onctueuse et dense séduit par sa finesse d’expression et sa légèreté malgré sa consistance. C’est un champagne étonnant, encore très jeune, parfaitement équilibré par sa belle acidité et sans aucune lourdeur vineuse de pinot noir ou de dosage. Seule la vieille vigne de pinot noir d’un grand terroir s’exprime ici. Les saveurs finement fruitées de cassis et de confiserie sont d’une grande beauté. Le style de cette maison a beaucoup gagné en pureté d’expression sans rien perdre en force de caractère et vinosité ce qui est remarquable. Une belle bouteille qui fera redécouvrir le charme des grands pinots noirs. Un autre exemplaire dégusté en février 2009 et dégorgé en août 2006 après 61 mois sur lies, soit sans doute une base de vins de la vendange 2000, arborait une robe dorée aux reflets orangés. Elégante mousse très fine et très active dans le verre. Le nez, complexe et intense mêle des arômes de fruits jaunes, de cassis, de crème d’amande. En bouche la fraîcheur, la finesse et le raffinement de ce vin ferme et puissant séduisent et ce d’autant plus qu’il s’agit d’un pur pinot noir issu d’un terroir engendrant des champagnes plutôt vineux. Finale sur les fruits rouges prolongeant un délicat rancio. Un très joli vin.

Une autre bouteille dégustée en décembre 2011 et dégorgée en mai 2010 après 58 mois en bouteilles, soit un vin à base de la récolte 2005, était superbe. Robe dorée, mousse très fine. Nez très fin et élégant aux arômes de petits fruits rouges acidulés. La bouche séduit par son équilibre et sa fine vinosité avec un caractère aérien malgré la puissance contenue. Les saveurs de confiserie et de fruits jaunes se mêlent harmonieusement. Très beau également en décembre 2012 pour un dégorgement de mai 2012 après 58 mois de cave, donc pour un vin de la récolte 2006, dosé à 2 g/l. Robe dorée, soutenue mais vive, avec une belle mousse fine. Nez puissant et vineux précédant une bouche affirmant avec classe sa vinosité, riche, ample, droite, d'une grande fraîcheur aromatique. Une bouteille dégustée en janvier 2021 issue d'un dégorgement de novembre 2014 après 64 mois sur lattes, ce qui indiquerait une mise en bouteille en juillet 2009 et donc une base de la vendange 2008, arborait une robe dorée avec une mousse très fine. Joli nez à la vinosité apaisée. La bouche s'avère vive, riche, vineuse, complexe avec un joli fruité acidulé.




Aucun commentaire

Un site du portail Affinite-sante.com | Informations légales | Webmaster | Faire connaître à un ami
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.